Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Lettre de C. Soubiran adressée à Auguste Soubiran, avocat et ancien magistrat à Mont-de-Marsan (40)

[La transcription peut comporter des erreurs]


Monsieur,
Monsieur auguste Soubiran, avocat, ancien
magistrat et chevalier de la légion d'honneur.
Mont-de-marsan. (Landes)



Cazères le 31- xbre 1840.-

Mon très cher auguste, j'aurais bien désiré pouvoir aller te voir et embrasser la bonne maman; mais cela m'est impossible pour le moment: une cinquième rechute est cause de ce grand contre-temps; les fièvres me sont revenues depuis la réception de ta dernière lettre avec la même intensité et les mêmes symptomes non-obstant le régime sévère que tu m'avais tracé; dans un tel état de choses, tu dois penser, mon très bon ami, que mon corps se trouve bien affaibli et bien amaigri par une longue maladie de près de quatre mois; aujourd'hui cependant je suis un peu mieux; aussi, si uranie n'accouche pas avant quatre semaines, j'espére que mes forces me permettront d'aller à mont-de-marsan vers le 15 du mois prochain pour embrasser le bon auguste et la chère maman aux quels je souhaite avec de longs jours une chaine non interrompue de bonheur: plein de confiance dans l'assistance du ciel je suis assuré qu'il daignera exaucer mes voeux que je forme pour vous deux dans ce renouvellement d'année; si je puis aller passer une journée avec vous deux, j'éprouverai une véritable jouissance qui me guérira radicalement; connaissant toi-même, mon cher et tendre ami, la sincérité de mes affections pour vous tous, vous devez tous, être assurés d'avoir une place dans mon coeur, tant que le ciel conservera mes jours, surtout pour des parens qui ont tant fait pour moi en ne négligeant rien au monde pour me procurer un heureux avenir: de si grands bienfaits de leur part ne seront jamais oubliés par charles. si jamais j'avais besoin de tes conseils sages et prudens, ainsi que de ceux de la bonne et chère maman, j'espére que je trouverai toujours en vous deux un appui solide et, ferme soit à raison de mon âge, soit à raison de mon inexpérience.
avant de terminer ma lettre, j'ai à te parler d'affaire concernant un homme près de Cazères: Barthélemy Clavé propriétaire, habitant de Maulés section de cazères est venu se placer sous ma protection pour me prier de le recommander auprès de toi au sujet d'une affaire dans la quelle il a été indignement trompé par un riche propriétaire de Vignaux: voici en peu de mots le résumé de ce dont il s'agit; Barthélemy Clavé mon protegé vendit à pacte de remeré et devant notaire à Jean Dedeban riche propriétaire, trente huit lattes de terres labourables moyennant la somme de 326 frs: la vente eu lieu il y a neuf ans environ: voici encore ce qui se passa à cette époque et ce qui prouve le peu de délicatesse de l'acheteur qui a employé des moyens tortueux à l'égard du vendeur; un mois avant l'expiration de l'époque indiquée dans le susdit acte c'est à dire le 8 mai, puisque le délai expirait le 20 Juin Barthelemy Clavé porta au dit Jean Dedeban la dite somme de 326 frs, ainsi que cela avait été convenu et pour dégager sa pièce de terre: l'acheteur homme roué et trompeur refusa de prendre la dite somme et répondit sous les apparences de la bonne foi et dit au vendeur qu'il pouvait garder l'argent sans qu'il eut rien à craindre de sa part; le 20 Juin en question, délai fixé par le susdit acte Jean dedeban dont la bonne foi s'était évaporée subitement déclara à mon protegé qu'il était maître du fonds et que pour faire preuve de générosité il l'en laisserait jouir par acte comme colon: Barthelemy Clavé donna dans le piège; sur ce il y a eu il y a environ un an une compuration devant le juge de paix de grenade: les parties n'ayant pû s'accorder devant ce magistrat, il fût convenu que l'affaire serait soumise à des arbitres et à des experts: un compromis judiciaire fût dressé: voici quels sont les noms des arbitres et des experts; Mr auguste Soubiran pour Jean Dedeban et Mr Lefranc pour Barthélemy clavé comme arbitres, le sr Mathieu portes pour ta partie et rande du vignaux pour celle de Mr Lefranc, ces deux derniers comme experts. Comme l'affaire traine en longueur, je viens la recommander à tes soins vigilans et te prier de parler à Mr Lefranc ton coarbitre pour en hâter la conclusion et d'écrire à cet effet à ta partie pour la prevenir du jour où vous pourriez vous réunir: toutes les pièces sont entre les mains de Mr Lefranc que je te prie de voir le plutôt qu'il te sera possible: tu m'obligeras infiniment si tu peux me répondre d'ici à dimanche prochain si cela est en ton pouvoir et avant si tes affaires te le permettent; l'homme qui s'est placé sous ma protection doit revenir me trouver pour connaître la réponse que tu m'auras faite.
Mr et Mme de Caumont et la bonne uranie me chargent de te dire ainsi qu'à maman les choses les plus affectueuses: uranie te prie ainsi que maman d'accepter les voeux bien sincères qu'elle fait pour votre bonheur dans ce renouvellement d'anné. mes respects à maman.
adieu, mon cher auguste, crois moi pour la vie ton bien dévoué et cher frère.

CS. Soubiran

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)

>> Archives des familles Soubiran et alliées (Nautery, Pilhac, ...)