Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Contrat de vente du bien de Lucy (entre Jean Boussez, Catherine Nougaro et Jean Lafitte)

  • Date: 22/04/1829
  • Lieu: Dax (40) - étude de Me Vallée
  • Source: AD 40 - 3 E 2/81

[La transcription peut comporter des erreurs]


22 Avril 1829

Pardevant Me Mathurin Vallée Notaire royal de la ville de Dax, chef-lieu du 3me arrondissement du Departement des Landes, soussigné,
Sont Comparus,
Jean Boussez, et Catherine Nougaro conjoints, la femme autorisée par son mari, proprietaires domiciliés de la commune de st vincent de Paul, ci-devant Pouy.
Lesquels ont par ces présentes, conjointement et solidairement vendu et aliené purement et simplement sans espoir de remeré, avec promesse de garantie de tous troubles, evictions, et autres empèchemens quelconques.
En faveur du sieur Jean Lafitte ainé, proprietaire, domicilié de la ditte commune de saint vincent de Paul, section de Bugloze, présent et acceptant.
Le Bien et heritage appellé de Lucy, situé en la même commune de st vt de Paul, consistant en maison d'habitation, airial, jardin, terres labourables, prairie, portion de braou, tauzia, portion de pins, landes, et toutes autres appartenances et dépendances de la susditte metairie de Lucy, en quoi quelle consiste ou puisse consister, sans reserve aucune, les vendeurs entendant transmettre, intégralement a l'acquereur, la susditte proprieté avec tous les droits généralement quelconques qui y sont attachés dans le moment actuel.
Laquelle proprieté de Lucy est obvenue aux vendeurs par droits d'hérédité des auteurs de Catherine Nougaro, décédés depuis longues années, et par les cessions qui lui furent faites après le decès de ses père et mère, par les frères de celle-ci par actes au rapport du notaire soussigné, Enregistrés.
L'acquereur souffrira les servitudes passives dont le bien vendu pourrait être legitimement tenu; il jouira de celles actives s'il y en a, se défendra des unes, fera valoir les autres à son profit, le tout à ses risques et perils; et a l'avenir a compter du premier Juillet prochain, jour où le dit sieur Lafitte entrera en jouissance de la ditte metairie, attendu que les vendeurs se reservent la recolte de là St Jean pendante en racine, il acquittera les contributions de toute nature, qui y sont ou seront imposées.
Cette vente est ainsi faite pour & Moyennant la somme de quatre mille francs prix amiablement convenu et accordé entre parties.
Laquelle somme de quatre mille francs, le dit sieur Lafitte l'a sur ces présentes realisée, en espèces metalliques du cours actuel, aux epoux Boussez, titres ou Billets a leur satisfaction, qu'ils ont prise, comptée et devers eux retirée, au vû des notaire et temoins soussignés, de laquelle ils font quittance au Sr Lafitte.
Attendu que la propriété de Lucy est grêvée d'une hypothéque, au profit de Jacques Marcadé gendre aux vendeurs, réprésentant sa constitution dotale, aux termes de son contrat de mariage avec leur fille, a la date du dix sept août mil huit cent vingt sept, au rapport du Notaire soussigné, enregistré, les conjoints Boussez, s'obligent de faire radier cette inscription, de ce jour au premier juillet prochain, epoque de l'entrée en jouissance de l'acquereur.
Moyennant ce que dessus, les mariés Boussez font par ces présentes délivrance au dit Lafitte, de la susditte metairie de Lucy, sus désignée, pour ce dernier en disposer en toute propriété, a compter de ce jour comme bon lui semblera, et en jouissance a partir du premier Juillet prochain,
Fait passé et Lu aux comparants à Dax en L'etude le vingt-deux avril mil huit-cent vingt Neuf, présence des sieurs Antoine Dagés, aubergiste et Pierre Fautous, proprietaire, domiciliés à Dax, temoins soussignès avec Lafitte et nous notaire, ce que n'ont fait les mariés Boussez, pour ne savoir de ce interpellés par nous.

Lafitte, Dagés, Fautous
M. Vallée Nre Ral
  • (Sosa 156) BOUSSEZ Jean
  • ( 1769 Téthieu - 1837? Saint-Vincent-de-Paul )