Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Lettre de L. Bardewisch adressée à D. Domenger aîné, à Mugron (40)

  • Date: 28/01/1799
  • Lieu: Bayonne (64)

[La transcription peut comporter des erreurs]


Au Citoyen Dque Domenger ainé
à
Mugron



Cen Bd Domenger ainé
à Mugron
Bayonne 9 Pluviose an 7me

J'observe par la lettre que vous m'avés fait l'honneur de m'ecrire le 7 de ce mois que vous avés envoyé à l'acceptation la traite de L 3600. que je vous avois remis sur Arrangoiz & Lagrave de Paris, & que vous me le renverrés lorsqu'il vous aura eté retourné avec le protêt, pour vous le remplacer par d'autres remises, que vous désirés aussi avoir la solde des cent bques Piquept que vous m'avés vendu. je ferrai en sorte de me conformer à vos désirs -
Tout ce qui vient d'arriver à Paris & Bordeaux est de nature, à nous commander de la prudence. aussi faut-il bien connoitre ses gens avec lequels on travaille lorsqu'il s'agira d'accorder une confiance à quelcun.
Les négociations sont absolument nulles. je suis à même d'envoyer à l'acceptation toutes mes traites pour le montant du chargement d'Eggers; peut-être me ferai je faire les retours. j'ai indépendamment de cela assés de vins & autres objets, déja achettés, pour faire encore 3 à 4 autres chargemens dont j'aurai le remboursement à prendre; j'ignore comment je pourrai le faire si la crise actuelle continuë, je n'ai confiance à personne ici, & ce n'est pourtant qu'en accordant des termes aux courtiers qu'on peut parvenir à négocier du papier sur le nord.
Independamment de la faillite de Dque Dabadie qui est bien peu de chose, nous avons encore deux autres maisons en faillite; celles de Françine & de Darricarere Lesseps, entrainées par des maisons de Paris & St Sebastien il en est encore une (ve Saurinet & fils) qui a suspenduë, mais qui promet de reprendre sous peu de jours - cela s'arretera t-il là, je n'en sais rien jusqu'ici je n'y suis pas pour un obôle, je me suis toujours méfié des affaires de la place & Paris - je n'ai d'autres traites que celles de Françine sur Arrangoiz & Lagrave & qui deviennent nulles, parce qu'on m'a rendu la marchandise qui en font l'objet. je suis charmé que vous compties en sortir sans aucun préjudice pour vous.
Indépendamment du cape Mehrtens que j'attends d'Hambg, on m'en annonce encore deux autres de Bremên, mais je crain bien que ces Navires ne restent encore longtems à venir, les glaces d'apres les dres nouvelles étant encore au même point -
Lorsque j'apprendrai quelque chose qui puisse interresser votre maison, comptés que je me ferai un devoir de vous en faire part

Je vous salûe en attendant bien cordialement

L. Bardewisch

P. S
ou en etes vous pour vôtre allemand ?
la maison de Schroder Schyler & Co me prie de lui en procurer un le votre seroit-il deja ches vous



1799
Bayonne le 9 Pluviose 7
reçû le 11 Do
repondu le 13 do
L. Bardewisch

>> Archives de la famille Domenger, de Mugron (40)