Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Acte de partage du bien de Mathieu (entre les héritiers Loubère)

  • Date: 21/05/1818
  • Lieu: Luglon (40) - auberge du sieur Sentuq
  • Source: AD 40 - 3 E 52/323

[La transcription peut comporter des erreurs]


Le vingt un mai mil huit cent dix huit après midi dans la commune de Luglon dependante du canton de Sabres du premier arrondissement du département des Landes et dans l'auberge du sieur Sentuq, devant nous Jean Baptiste Duboscq notaire royal à la résidence du dit Sabres et les témoins bas nommés ont été présens Jeanne Barsacq, Veuve de Guillaume Loubère d'etat de cultivateur habitante du dit Luglon au nom et comme mère et adminitraisse légale d'antoine, Pierre, et marie Loubère ses Enfans mineurs avec le dit feu Loubère son mari et assisté de Pierre Loubère aussi cultivateur habitant de Luglon son subrogé tuteur d'une part,
Et Jean Belleronde cultivateur domicilié de la commune de Saint Paul près Dax comme procureur fondé de Jeanne Beyrie son Epouse suivant la procuration du seize mai présent mois devant Me Seniean notaire à Dax enregîtré à Dax le même jour annexées à ces présentes la dite Beyrie agissant au nom et comme mère et administreraisse légale de marie Loubère sa fille unique de son premier mariage avec feu antoine Loubère; encore d'autres
François Loubère propriétaire domicilié de la dite commune de Saint Paul d'autres part
Marie Loubère épouse de François Larrivière vivant avec lui et de lui ici present dûment autorisée à l'effet des presens encore d'autres
et Pierre Loubère aussi propriétaire habitant du dit Luglon d'autres part
Lesquelles parties voulant faire cesser l'indivision qui existe entr'elles sur les biens qu'elles ont en commun et indivis, en conséquence elles en ont fait d'un commun accord le partage qu'elles ont mis en cinq Lots ainsi que suit:
Premier Lot.
Est mis et appartiendra au present premier Lot qui demeure devollu aux mineurs de la dite Barsacq et à Marie Loubère soeur consanguine aux dits mineurs lequel Lot demeurera en commun entre les dits mineurs et la dite Loubère leurs soeurs en leur nom propre d'héritiers du dit feu Guillaume Loubère leur père le dit Lot consistant en la salle d'entrée de la maison dite de Mathieu sol et fondement d'icelle avec la cheminée qui est dans la dite salle - Plus La piece de labourable appelé dousclaux contenant cinquante ares trente un centiares (quatorse Lates et vingt-trois Escats) confrontant de Levant à Dupin [], midi à labourable de Sentucq naches, couchant à Labourable du sieur Pierre Dupin et de nord à Bois du dit Ninote et à labourable appelés Coutures - plus le tiers de la pièce de terre Labourable et jardin appellé du [] contenant en total cinquante quatre ares et soixante douse centiares (seize lates cinq escats) confrontant le tout de Levant et midi au dit Dupin Ninote, couchant et nord à labourable et déventif du même Dupin - plus la moitié du parc de la maison à prendre la dite moitié au midi d'icelui sol et fondement de la dite moitié ainsi que la couverture d'icelle moitié - plus la moitié de la petite borde qui est au nord de la dite maison de Mathieu avec les loges à cochon qui en dépendent à prendre la dite moitié au devant d'icelle avec le sol et fondement d'icelle moitié - plus le quart de la prairie de la dite maison à le prendre au nord et couchant d'icelle, la dite prairie divisée en quatre portions par deux lignes tirées l'une du midi au nord et l'autre du levant au couchant contenant en total la dite prairie cinquante huit ares quatre vingt dix huit centiares (Dix sept lates onze Escats) avec la dougue dépendante de la dite carte de prairie compris dans la dite contenance - plus le tiers (je dis) la moitié du fief appellé duboutoura qui est en deux pièces à prendre la dite moitié au levant de celle qui est le plus au levant et appellé de laburle coulant d'eau mitoyen entre les deux pièces contenant la dite moitié Dix neuf ares et trente deux centiares (cinq Lates et demie et cinq escats et demi) confrontant de Levant à Bois de Jean Loubère chiou, midi à l'autre moitié restante du même fief, du couchant à pins du dit Ninote, et de Nord à Pierre Loubère - Plus La pièce de pins appellé du haou contenant quinze ares cinquante six centiares (quatre Lates cinq Escats) confrontant de levant et midi à Michel Loubère, couchant à bien de Couyou, et de nord à Michel Sentucq - plus un cinquième du fief et jardin (je dis) tout le jardin appellé de pruhandé à prendre le dit cinquieme du fief au levant d'icelui contenant la totalité du dit fief et jardin trois hectares quarante deux ares et cinquante centiares (quatre journeaux une late et un Escat) confrontant de levant à fermeture de labourable et Barrail des dits Dupin ninote et Dupin au bourg, midi à fief de ce dernier, couchant à chemin qui de Luglon va à Sabres et de nord à fief et fermeture du pré de Ninote - plus douze ares onze centiares (six lates un Escat) Deyrial complanté en chênes à les prendre au midi du dit Eyrial, confrontant de midi au Dit Dupin Ninote, de levant au dit methes, de nord à semblale Eyrial ci-après mis au second lot et du couchant au dit Ninote - plus le deventif de la salle de la dite maison formant le premier article, vers levant autant qu'il en depend de la dite maison.
Deuxième Lot.
Est mis et appartiendra au présent second Lot devolu au dit Pierre Loubere pour en jouir en propriété et usufruit puis ce jour, la chambre attenant à la salle mise au premier Lot du côté de midi avec le devantif qui est au midi d'icelle - plus la moitié de la pièce de labourable appellée du roumentin à prendre la dite moitie au devant d'icelle contenant avec lestrade qui est compris
[en cours de transcription]