Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Letre de J. P. Lassalette adressée à M. Moulou, négociant à Bayonne (64)

[La transcription peut comporter des erreurs]


Monsieur
Moulou negt
Bayonne



ParticuliereOleron 4. Juin 1817

J'ai reçu mon cher monsieur moulou, votre lettre du 1er. En consequence de ce que v/ m'y marqués, je vous remets inclus une lettre d'ordre pour mr Lt Garay, afin qu'il v/ remette les éxistances dont elle fait mention. Dans le cas que le prix l'accomodat & que pour cela il voulut v/ en délivrer une plus forte partie afin de les écouler, veuillez lui dire que v/ ne pouvez v/ charger que ce dont nous avons traité; mais je presume que v/ ne serez pas dans cet embarras & je crains plutôt qu'il ne puisse pas v/ remettre ce que je porte, mais enfin prenés toujours ce qu'il lui en restera; j'éclaircirez ensuite avec lui ce qu'est devenu le reste. Je v/ recommende toute l'éconnomie possible dans les frais pour les retirer, magazinage &a car la perte que me presentent déja ces éxistances n'est que trop forte puisque le fleuret coute 5f 65c, le Gros bon 3f 50c & les toiles à carreaux 22s, sans compter les intérêts depuis proche de 2 ans que c'est payé. Vous voyez que je n'y brillerez pas, mais il faut savoir faire des sacrifices à propos, ainsi ayez la complaisance de v/ donner qques mouvemts pour leur plus prompt placement, au mieux de mes intérêts & pour du comptant, car dans la crise où le commerce se trouve, on ne saurait être assez prudt. Dans le cas qu'il se presentat des acheteurs de votre satisfaction à terme, veuillez me dire si vous en sortiriez garant & qu'el serait votre ducroire. La qualité & genre de ces articles etant la même depuis le commencemt d'une partie jusqu'a la fin, les acheteurs ne peuvent l'envisager comme une queue mal assortie, & je ne doute pas que v/ parviendrez toujours à les détromper, s'ils voulaient le pretendre. Pour d/ le cas que l'homme v/ manifestat qque doute sur la realité de cette vente, afin que v/ puissiez le détromper, j'ai cru convenable de v/ écrire la lettre ostensible qui envelope la presente & qui portera le timbre de notre Poste. Je lui écris aussi à lui par le cer directeur lui confirmant la vente & la lettre que je v/ passe pour lui
Comme je v/ l'ai déja marqué, impossible de nous absenter d/ l'état où se trouve mr Lostal. Chaque jour il devient plus foible, mais son appetit est assez bonne. Nos souvenirs s. v. P. à vos Dames & agréez vous même l'assurance de tout mon dévouemt.

J. P. Lassalette

Parmi qques effets que j'avez laissé à Bilbao, il s'y trouve trois gravures dans leurs cadres que je voudrez faire venir. Veuillez me marquer si à votre Doane on en permetra l'entrée.



Monsieur Moulou
Bayonne

Oleron 4. Juin 1817.

Je reçois mon cher monsieur moulou, votre lettre du 1er Vous êtes bien terrible de ne vouloir pas ameliorer votre offre pour mes éxistances. De mon côté j'ai le plus vif désir de m'en débarrasser & ce seul motif me détermine à un sacrifice aussi consequent comme celui que me presente cette vente.
En consequence j'admets votre proposition de
4f75cpramedePapierà trois Opayable à Oleron à trois mois de date.
2.25.pididGros bon
-.80cpl'aune de toile à carreaux
Voici une lettre pour monsieur Lt Garay de v/v, à qui je charge de v/ remettre ces éxistances consistant en
800 à 900Ramesdepapierà trois O
130 à 140ididGros bon
7. Pieces toiles à carreaux mesurant 650. aunes
Lorsque vous les aurez retirées, vous voudrez me remettre votre billet pour leur montant.
Graces-à Dieu je ne fais aucun intérêt dans la faillite de dn Pascual Ardanaz & v/ felicite qu'il en soit de même de vous. Si v/ veniez à connaitre ses principeaux interessés, je v/ serez bien obligé de me les désigner, de même que si on craint qqu'autre derengemt chez vous où à Bilbao

Je vous salue cordiallement

J. P. Lassalette



Oleron 4 Juin 1817
J. P. Lassalette
R 6.
10.