Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Lettre de Henriette de Lalande d'Olce et Coralie P. adressée à Eliza d'Olce, à Biarrotte (40)

  • Date: 04/02/1838
  • Lieu: Pau (64)

[La transcription peut comporter des erreurs]


Mademoiselle
Mademoiselle Eliza D'Olce
- Biarrotte -
par BiaudosLandes



Pau le 4 février 1838

ta lettre ma chére Elisa ma fait un grand plaisir mais ce qui ma causé le plus de joie c'est que papa ma fait espèrer qu'il viendrait avent longtemps cependans j'aurais mieux aimée que ce fut au comencement du mois plutot qu'a la fin. Caroline est bien elle et fort gaie et elle rit toute la journée ainsi tu vois que sa maladie n'est pas tres serieuse. Amélie a ecrit elle même a ma tante elle est bien ainsi que Clémence.
présente mes respects a maman et a papa et di leurs que nous navons plus de chocola Hyacinthe et parti hier pour Aire il doit revenir Mardi.
Janemarie et venue hier elle ma remi les vingt francs que papa et maman nous ont envoyer nous te prions de les remercier pour nous.
Adieu ma chére Elisa je t'embrasse de tout mon coeur.

ta soeur

Henriette

Henriette me laisse une page, ma bonne Elisa, afin que je puisse me procurer le plaisir de vous souhaiter le bon jour, en attendant quil me soit possible de vous adresser une lettre entière. Henriette vous parle de la santé de Caroline que je fus voir hier. elle était d'une gaité charmante bien disposée à manger une cotelette, que soeur Marthe lui faisait désirer depuis assez longtemps vous voyez que son état n'a rien d'allarmant je souhaiterai que tous les malades fussent aussi bien partagés.
Vous savez peut être que Monsieur Hiraboure preche une retraite à Larressore. il nous reviendra de demain en huit avec un surcroit de zèle et de dévouement comme il le dit lui même. tout le monde [manque] ici que notre nouvel évêque ne nous l'enlève [manque] impitoyablement la ville de Pau y perdrait comme le couvent mais il est à craindre que nos désirs ne soient accomplis.
Je ne vous ai pas dit que je fais pour ainsi dire tous les extraits cela m'amuse beaucoup en même temps que cela occupe une partie de mes momens qui étaient perdus autrefois.
Madame Ste Mélanie s'en rapporte à ce quelle me dit, à mon éloquence et à mon coeur dont vous connaissez toutes les ressources, pour vous adresser un compliment aussi aimable qu'affectueux. je chercherai longtemps que tout ce que je pourrai trouver serait beaucoup au dessous de ce quelle éprouve, aussi je vous abandonne le choix entre toutes les choses aimables que vous savez dire choisissez celle que vous trouverez la plus jolie la plus affectueuse et ce sera ce qu'eprouve pour vous notre bonne maitresse. Quant à moi, ma chère amie, je me borne à vous embrasser de tout mon coeur en attendant avec impatience une de vos lettres

Votre meilleure amie

Coralie P.