Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Lettre de R. d'Olce adressée à Henriette d'Olce, au couvent des Ursulines, à Pau (64)

[La transcription peut comporter des erreurs]


Mademoiselle Henriette D'olce
Couvent des Ursulines
Pau



le 7 Mars 1840

Votre pere fit tres heureusement son voyage mes cheres enfans, et nous arrive d'assez bonne heure vendredi, car les chemins sont peut etre plus beau qu'en été et les chevaux moins fatigues a cause de la temperature qui est tres agreable cependant on commence a desirer la pluye qui est déja necessaire pour travailler les terres fortes et qui ferait aussi grand bien aux fromens. vous devez savoir que nous avons une mission a ste marie le zele est tres vif l'eglise ne peut pas toujours contenir tous ceux qui voudraient entendre les Missionaires il est vrai que tous ses Mrs prechent parfaitement, nous les avons entendus plusieurs fois le jeudi et le mardi gras nous avons dine au Luc et avons assisté aux instructions du soir marie etait avec nous elle a bien trouvé la séance un peu longue cependant elle a été fort sage le mardi il y eut une amende honorable au st sacrement cette cérémonie la captiva et lui fit suporter plus facilement la contrainte de ne pouvoir agir ni parler car vous saurez qu'elle est devenue tres bavarde, il faut esperer que nous la corrigerons de ce vilain défaut
Les travaux de la maison Mayourt trainent en longueur et par une cause bien triste le pauvre Leonor Sarrat a été attaqué avec violence d'une fievre cérébrale et il y a sucombé cette nuit son pauvre pere doit etre dans le désespoir c'est le quatrieme enfant qu'il perd a ce que me disait votre oncle loustaunau et cela dans la force de l'age, tout le monde prend part a son malheur.
j'ai envoye un peu tard a Elise la lettre que vous lui aviez ecrite mais elle etait si contente d'etre a Bayonne de voir la procession de St Leon d'assister a un concert puis a une soirée de jeunes personne chez Anita qu'il pourrait se faire qu'elle n'eut pas regardé la datte de votre lettre
Amelie est elle enfin arrivé sa visite s'est bien faite attendre faites lui nos amitiés ainsi qu'a sa mere et a tout le reste de la famille Eliza a reçu la lettre d'Augusta je suppose qu'elle ne lui fera pas attendre sa reponse toute la famille vous embrassent toutes les trois et moi plus tendrement qu'aucune autre

R D'olce