Sud-Ouest Généalogie

Cartes postales et photos anciennes, histoire locale, généalogie, ...

Lettre d'Alphonse de Malartic

[La transcription peut comporter des erreurs]


Stuttgart le 13 novembre 1809.

Monsieur, Permettez moi de vous faire tous les remerciments que je vous dois pour ma nomination au College Electoral du Departement des Landes. J'espere que vous voudrez bien témoigner aussi à ceux des habitants qui m'ont donné leur suffrage combien je suis sensible à l'honneur qu'ils m'ont fait et à cette marque de leur bienveillance. Comme je me trouve maintenant Chargé d'affaires ici, je crains bien qu'il ne me soit pas permis d'assister à la Session qui va s'ouvrir et j'en aurai un véritable chagrin mais si je ne puis moi même voter personnellement pour les élections qui vont se faire, me permettez vous, Monsieur, d'avoir l'indiscrétion à cause de l'amitié qui m'unit à M. votre fils, de vous exprimer quel serait mon desir. Nos Concitoyens viennent de donner à mon Pere et à moi à cause de mon Pere un témoignage public d'estime et de bienveillance. Y aurait il trop d'ambition à souhaiter que cette estime et cette bienveillance eut pour effet de nommer mon Pere Membre du Corps législatif. Il serait, je le sais, très heureux de cette nouvelle marque de Considération publique et pourrait alors rendre au Département des véritables services. Pardonnez encore une fois, Monsieur, mon indiscrétion : mais à qui mieux s'adresser qu'à vous pour faire réussir une affaire de cette nature puisque pour les services que vous rendez tous les jours aux habitants du Departement vous devez avoir acquis sur eux la plus grande influence. D'ailleurs en indiquant un choix, j'ai voulu faire acte d'Electeur et j'espere qu'en faveur de l'amitié qui m'unit à m. votre fils vous voudrez bien excuser ce qu'il y a d'indiscret dans ma demande.

J'ai l'honneur d'être,

Monsieur,

votre très humble et très
obéissant serviteur.

Alphonse de Malartic